Les élections municipales de 2002 à Boisbriand ont donné lieu à des propos disgracieux, dépassant l'entendement. Ainsi, l'équipe de Georges Dubois, qui a été maire de Boisbriand de 1994 à 1998, a publié un pamphlet portant le titre sensationnaliste "Non aux motards à Boisbriand". Cette publication tentait d'associer Me Gagné et son père indûment à la prétendue arrivée de motards criminalisés qui étaient, selon l'équipe de Georges Dubois, les véritables propriétaires d'un nouveau restaurant de Boisbriand, le Resto Pub City.

Bien que dûment mises en demeure de se rétracter, les personnes responsables de cette diffamation ont été poursuivies. Des poursuites totalisant 470 000,00 $ ont été signifiées. Un règlement hors de Cour est intervenu entre toutes les parties impliquées. Me Gagné et Michel Gagné ont eu gain de cause sur toute la ligne. Ils ont obtenu d'importantes sommes d'argent en plus de lettres de rétractation et d'excuses.

Déclarations de règlement hors de Cour

Excuses à Michel Gagné

Excuses à Me Jean-François Gagné



Retour